Le chaos législatif au Royaume-Uni menace l’industrie locale du chanvre

Au milieu du chaos législatif, le ministère de l’Intérieur du Royaume-Uni continue de persécuter les agriculteurs qui cultivent du chanvre pour le CBD, une politique qui représente une menace pour tout le secteur industriel du chanvre.

Le mois dernier, la coopérative de chanvre Hempen, basée dans l’Oxfordshire, a été forcée de détruire des récoltes d’une valeur de 200 000 £, après avoir échoué à obtenir un permis de culture. Bien que la culture du chanvre pour la semence et la tige soit parfaitement légale et que ce soit précisément ce que Hempen avait l’intention de faire cette saison, les représentants du gouvernement ont quand même dit au fondateur de la coopérative Patrick Gillet de détruire toute la récolte.

 « Au lieu de tirer profit de l’industrie florissante du CBD, la bureaucratie du ministère de l’Intérieur conduit les agriculteurs britanniques à détruire leurs propres récoltes et à laisser pourrir dans les champs des fleurs du CBD dont la valeur se compte en millions de livres » a déclaré Gillett, cité par HempToday site.

***

Des incidents comme celui-ci montrent clairement combien il est important pour l’industrie du chanvre de s’unir et de réclamer des règlements et des directives juridiques précis. Le cas de Hempen souligne également l’importance de déplacer la tâche de réglementation de l’industrie du chanvre des autorités fiscales vers les départements agricoles, de chanvre ou alimentaires.

« Le gouvernement devrait transférer la responsabilité de la réglementation des agriculteurs au ministère de l’Environnement, de l’Alimentation et des Affaires rurales (DEFRA) et non plus au ministère de l’Intérieur, a souligné Gillett.

***

Vous pouvez lire toute l’histoire par Hemptoday  ici.

0
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *