L’EIHA réclame une réglementation claire sur les produits cosmétiques à base de chanvre

L’Association européenne du chanvre industriel (European Industrial Hemp Association-EIHA) a récemment contesté les modifications de la réglementation de l’UE sur les cosmétiques proposées plus tôt cette année par le groupe de travail de l’UE sur les produits cosmétiques. Dans son document de position de 8 pages, l’EIHA note que la proposition actuelle du groupe de travail de mettre à jour la base de données sur les ingrédients cosmétiques (Cosmetic Ingredients Database (Cosing)) ne parvient pas à aligner les règles de l’UE sur les normes de la Convention unique sur les stupéfiant de l’ONU.

De plus, selon la position de l’EIHA, les restrictions impliquées par la nouvelle proposition entraîneraient la création de règlements spécifiques au CDB, et uniquement au CBD.

 » De telles mesures sapent l’évaluation scientifique récente de l’OMS sur le CBD et sa recommandation de ne pas l’inclure dans le champ d’application de la Convention unique (…) Pire, cela semble aller exactement dans le sens contraire de la tendance mondiale où des pays allant de Chine aux États-Unis réforment leur législation sur le chanvre dans un sens de simplification, en faveur d’un marché de chanvre toujours plus grand »- dit la publication de l’EIHA.

Dans son appel à une réglementation claire et cohérente, l’EIHA a suggéré que les extraits de chanvre industriel et le CBD pur ne devraient pas être interdits d’utilisation dans les produits cosmétiques sauf s’ils ne sont pas fabriqués conformément aux lois d’un pays d’origine.

 L’EIHA a proposé un nouveau terme pour le Cannabidiol qui tiendrait compte de sa légalité. En outre, l’EIHA suggère d’ajouter les trois catégories suivantes comme nouvelles entrées INCI dans la base de données Cosing : Extrait de feuille de Cannabis Sativa ; Extrait de feuille/tige de Cannabis Sativa ; Extrait de racine de Cannabis Sativa.

Note : Comme c’était le cas pour le’Catalogue des aliments nouveaux’, il est important de garder à l’esprit que la base de données Cosing n’est pas un document juridiquement contraignant.

Lire toute l’histoire sur HempToday.

Le sujet du CBD dans les cosmétiques sera abordé dans le cadre d’une Session de l’EIHA à Cologne à partir de ce mardi 17 septembre.

0
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *