Engagez-vous en faveur du chanvre, signez la pétition

Hemp For Humanity > Légale > Engagez-vous en faveur du chanvre, signez la pétition

Engagez-vous en faveur du chanvre, signez la pétition

https://hempforhumanity.eu/fr/engagez-vous-en-faveur-du-chanvre-signez-la-petition/

Le chanvre est un droit de l’homme, pas une drogue

Saviez-vous que l’avenir des produits à base de chanvre et de cannabidiol (CBD) pourrait être menacé ?

Signez la Pétition

En juillet 2020, la Commission européenne a publié une étonnante conclusion préliminaire selon laquelle le CBD, le cannabinoïde non psychoactif régulièrement utilisé dans la nourriture, les compléments de bien-être et les produits de soin de la peau, devrait être considéré comme un stupéfiant au sens de la Convention unique de l’ONU.

En outre, la Commission a déjà suspendu les demandes d’inclusion de CBD dans son catalogue Novel Foods (NF), et il y a des inquiétudes quant à la position qu’elle entend préconiser aux 12 États membres de l’UE qui voteront sur la classification du CBD lors d’une réunion de la Commission des Stupéfiants des Nations Unies en décembre.

Tout changement de politique internationale relative au CBD influencerait les responsables de la santé et les législateurs du monde entier, ce qui pourrait conduire à des changements majeurs en Europe concernant la vente, la possession et l’utilisation de produits à base de chanvre et de CBD. Si la nouvelle position de la Commission était formellement adoptée, le CBD dérivé du chanvre ne serait plus considéré comme de la nourriture, ce qui signifie qu’il ne relèverait pas du champ d’application de la réglementation alimentaire et pourrait être interdit du marché de l’UE.

La pétition, un simple geste pour aider

L’union fait la force, surtout quand on essaie de changer les choses. Joignez nos efforts pour protéger l’accessibilité du chanvre et du CBD en signant notre pétition en ligne exhortant la Commission européenne à revenir sur sa décision préliminaire sur le CBD.

Signez la Pétition

Nous avons lancé cette pétition en partenariat avec l’Association européenne du chanvre industriel (l’EIHA) pour aider à lutter en faveur du chanvre et du CBD. Votre voix est nécessaire pour créer un mouvement puissant. Si vous pensez, comme nous, que le chanvre et le CBD ne doivent pas être considérés comme des stupéfiants, n’hésitez pas à montrer votre soutien en ajoutant votre nom à la petition !

Hemp for Humanity se tient aux côtés de l’EIHA

Nous soutenons et apprécions l’objection rapide et ferme de l’EIHA à la décision de la Commission européenne de suspendre toutes les demandes d’extraits de chanvre et de juger, en vertu d’une conclusion préliminaire, que le CBD doit être considéré comme une drogue.

L’EIHA a publié une lettre à la Commission européenne afin d’exprimer une opposition ferme à son avis préliminaire en expliquant que la décision « n’est pas basée sur la dernière littérature scientifique ni inspirée par le débat actuel au niveau des Nations Unies ».

Tout comme Hemp for Humanity, l’EIHA estime que le chanvre et ses composés ne sont pas des stupéfiants ou des substances psychotropes, mais qu’ils devraient plutôt relever de la nourriture traditionnelle selon les réglementations alimentaires. Elle a affirmé à plusieurs reprises que le chanvre est exempté des traités de l’ONU sur les drogues, qui font une distinction claire entre le cannabis cultivé pour la production de drogues et l’exemption du cannabis à faible teneur en THC cultivé à toute autre fin.

Luttons ensemble pour le chanvre, rejoignez le combat

Si la Commission européenne poursuit ses efforts pour désigner le CBD et d’autres extraits du chanvre comme stupéfiants dans les pays d’Europe, que pourrait-il se passer ? Les moyens de subsistance du secteur naturel du CBD et les centaines de milliers d’Européens qui comptent sur des produits sûrs et naturels à base de chanvre et de CBD seront touchés. Les entreprises et les consommateurs ne seraient pas en mesure de produire, vendre ou acheter des produits au chanvre et au CBD sûrs et naturels sans faire face à des objections.

C’est pourquoi il est important à l’heure actuelle pour les entreprises, les consommateurs et les amateurs du chanvre et du CBD de se rassembler et de devenir un ardent défenseur du chanvre et du CBD.

Une fois que vous avez signé la pétition vous-même, nous vous demandons de la partager avec votre réseau et d’autres partisans du chanvre et du CBD ayant les mêmes idées, au niveau local ou national. Commencez par envoyer un e-mail à vos amis, votre famille et vos relations professionnelles en leur demandant de signer et de partager la pétition. Ensemble, nous mettrons nos forces pour transmettre un message fort à la Commission européenne selon lequel le chanvre est un droit de l’homme, pas une drogue.

Que puis-je faire de plus ? Pourquoi pas une lettre aux députés européens?

Ecrire à vos députés européens est un autre excellent moyen de démontrer votre soutien à la légalisation du chanvre et du CBD. Vos députés européens représentent vos intérêts au Parlement européen et ils ont la capacité de modifier la manière dont le CBD est réglementé dans votre pays en créant de nouvelles politiques sur le chanvre. Il s’agit de leur faire connaître vos opinions et vos expériences avec le CBD à travers un courrier, ce qui peut les encourager à agir au nom du secteur du chanvre naturel et du CBD.

Ecrire à vos députés européens ne prend pas forcément beaucoup de temps. Bien que vous puissiez rédiger votre propre lettre, l’EIHA a fourni un document téléchargeable pratique que vous pouvez envoyer à vos députés européens locaux.
Le Parlement européen facilite la recherche en fonction de votre pays. Commencez par ici afin de prendre contact avec vos dirigeants.

Je veux faire encore plus !

Nous apprécions votre enthousiasme pour aider à faire en sorte que le chanvre et le CBD restent disponibles pour tout le monde en Europe ! En plus de signer la pétition et d’écrire à vos députés locaux, vous pouvez vous impliquer davantage dans cette cause.

Une étape importante est de rester bien informé sur la question. Si vous pouvez communiquer efficacement les raisons pour lesquelles le CBD ne devrait pas être classé comme stupéfiant, vous êtes plus susceptible d’ouvrir l’esprit des autres. Notre blog Hemp for Humanity et le l’EIHA site sont deux excellentes ressources pour en savoir plus sur l’industrie du chanvre et le CBD.

Une autre façon de contribuer davantage à notre appel urgent à l’aide consiste à partager cet article et la pétition avec vos proches. Renforcez la notoriété de la cause en partageant cet article ainsi que la pétition sur vos réseaux sociaux.

Pourquoi maintenant?

La décision de la Commission européenne visant la modification du statut juridique du CBD semble être une décision politique qui favorise les grandes sociétés pharmaceutiques par rapport au secteur du chanvre naturel. Les petites entreprises, y compris les agriculteurs biologiques, les fabricants de produits naturels à base de chanvre et de CBD et les entreprises associées, ainsi que la communauté scientifique dédiée à la recherche sur le CBD, seraient gravement touchées.

L’EIHA estime que si la Commission rend son avis préliminaire définitif, l’agence « privera les agriculteurs et les exploitants du secteur alimentaire d’une opportunité de marché qui ne manquera pas de générer des revenus importants en ces temps de crise ».

Contrairement au CBD naturel dérivé du chanvre, le CBD produit synthétiquement ne serait pas étiqueté comme un stupéfiant selon l’avis de la Commission européenne. Cette décision absurde d’approuver le CBD synthétique et non la version naturelle semble être enracinée dans le fait de donner aux grandes entreprises la possibilité d’augmenter la production synthétique au détriment du secteur naturel.

Sans parler du fait que la position de la Commission n’est pas basée sur les recherches scientifiques les plus récentes et va à l’encontre des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui a conclu en 2017 que le CBD ne devrait pas être soumis à la liste internationale des drogues.

Chez Hemp for Humanity, nous croyons que le chanvre est un droit de l’homme. Nous considérons que le chanvre et ses extraits sont consommés depuis des siècles dans l’UE et dans le monde entier pour maintenir la santé et soutenir le bien-être. Ces produits ne devraient pas être soumis à des restrictions et leur retrait constitue une violation des droits de l’homme.

C’est un moment crucial pour l’industrie du chanvre, ce qui nous oblige à nous rassembler et à nous battre ensamble. N’hésitez pas à vous joindre à nous en signant la pétition, en écrivant à vos députés européens et en diffusant le message. Vos efforts contribuent à lutter pour un avenir meilleur où les produits à base de chanvre et de CBD seront accessibles à tous !

Posted By

Hemp For Humanity